Centre de Référence en Santé Mentale

UpTIC : Internet et jeux vidéo

En ce moment…

Le cycle de formation 2022 :
22/09/2022 – Introduction à l’univers des jeux vidéo et à leurs usages (plus que quelques places)
27/10/2022 – Les usages excessifs des jeux vidéo (complet)
24/11/2022 – L’éducation à la vie affective et sexuelle à l’ère numérique (complet)
01/12/2022 – L’éducation à la vie affective et sexuelle à l’ère numérique (plus que quelques places)
Prix : 80€ la journée et 400€ le cycle complet. Tarif préférentiel pour les SSM wallons.
Inscriptions : Séverine Dupont – 081/25.31.40s.dupont@cresam.be
Plus d’infos : Maxime Résibois – 081/20.72.43m.resibois@cresam.be
Consultez la brochure.

Le projet en quelques mots

Les nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) soulèvent autant d’enthousiasme que d’inquiétudes. Parmi celles-ci, nous retrouvons les risques de dépendance, les « conduites à risques » des adolescents sur les réseaux sociaux, les questions relatives à la vie sexuelle et affective, etc. Le CRéSaM, dans la continuité de l’IWSM (Institut Wallon pour la Santé Mentale), travaille ces questions depuis 2008.

Réalisations

Les formations

Un cycle de 6 formations UpTIC est régulièrement proposé aux (futur·e·s) professionnel·le·s en contact avec la jeunesse (enfants et adolescents), notamment celles et ceux de la relation d’aide sociale, psychologique ou médicale. Ces 6 journées traitent des enjeux des nouvelles technologies en termes de bien-être. Elles ont pour objectif d’amener les participant·e·s à mieux comprendre les usages et de pouvoir intervenir en prévention et dans les situations problématiques. Elles ont été historiquement co-animées par Pascal Minotte (CRéSaM) et Arnaud Zarbo (Centre Nadja asbl). Pascal ayant ensuite assumé une fonction de co-direction au sein du CRéSaM, c’est Maxime Résibois qui a pris sa relève, toujours en collaboration avec Arnaud.

Les thématiques des six journées concernent : les écrans durant l’enfance, les usages adolescents des réseaux sociaux, le (cyber)harcèlement, l’univers des jeux vidéo, les usages excessifs des jeux vidéo, ainsi que l’éducation à la vie affective et sexuelle (EVRAS) à l’ère numérique. Les inscriptions pour le cycle de formation de 2022 sont actuellement ouvertes. Ces formations peuvent également s’organiser sur mesure. Plus d’infos ? Prenez contact avec Maxime Résibois.

Concertation : Le groupe de travail UpTIC

Pour soutenir en permanence la réflexion sur cette problématique, un groupe de travail (GT) se réunit, depuis 2009, autour des usages et des usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo. Celui-ci rassemble des professionnels issus du secteur de la santé mentale, mais aussi de l’aide à la jeunesse, de l’éducation aux médias, de la promotion de la santé…

En 2018, le GT UpTIC a été à l’origine d’un colloque « Adolescence et sexualité à l’ère numérique ». Actuellement, il réfléchit à permettre la participation des jeunes concerné·e·s par des thématiques régulièrement abordées au sein du groupe (usages adolescents des réseaux sociaux, nouvelles technologies et école…). Envie d’y prendre part ? Il suffit de prendre contact avec Maxime Résibois.

Adolescence et sexualité à l’ère numérique

Depuis 2008, le GT UpTIC questionne la place des écrans dans la vie des enfants et des adolescents au départ d’un positionnement compréhensif. C’est au sein de ce groupe qu’est née l’idée de définir des balises pour parler des écrans dans les projets EVRAS. Les réflexions entamées pour construire ces balises se sont mues en l’organisation d’un colloque le 7 décembre 2018 à Bruxelles, pour échanger des idées, des pratiques et des outils sur la question des adolescents et de leurs usages sexuels d’Internet.

Les actes de ce colloque sont disponibles. Ils reprennent un résumé des interventions en plénière et des outils présentés lors des ateliers de l’après-midi. À consommer sans modération !

Observatoire « Vies Numériques »

Depuis janvier 2016, grâce au soutien de la Région Wallonne, le CRéSaM développe une mission d’observatoire des usages et des usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo. Dans ce contexte, l’Observatoire « Vies Numériques », tel qu’il a été baptisé, a pour objectif d’apporter un complément d’information à travers un rapport annuel destiné aux acteurs de terrain et aux pouvoirs publics afin de les soutenir dans la construction de leurs actions, tant au niveau préventif que curatif. Voici ci-dessous les rapports par ordre anti-chronologique :

Contexte

À l’origine, la Région wallonne a commandité au CRéSaM une recherche portant sur la cyberdépendance. Dès le départ, c’est en partenariat avec le Centre Nadja asbl, mais aussi avec le GRIGI (UNamur), que s’est imaginée cette recherche. Le document produit, intitulé Les Usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo : synthèse, regard critique et recommandations, est le fruit d’une lecture approfondie et critique de la littérature, ainsi que de la consultation des professionnel·le·s de terrain. Il aborde la thématique avec une approche compréhensive qui deviendra une des spécificités du projet UpTIC, en particulier à une époque où la panique morale était (et est encore trop souvent) de mise. Bienveillance, prise de recul, non-stigmatisation, mais accompagnement des situations problématiques : les pierres angulaires qui allaient servir de valeurs pour la suite de ce projet étaient posées. Depuis, le CRéSaM n’a cessé de travailler ces questions à travers différents projets, que ce soient les formations, le GT UpTIC, l’Observatoire « Vies Numériques », ou les nombreuses recherches publiées.

En savoir plus

Minotte P. (2017). Coopérer autour des écrans. Bruxelles, Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique, 56 p. (Temps d’arrêt/Lectures)
Action Médias Jeunes, le Collège Saint-Guibert et Imagin’AMO. Vidéo Ils font quoi les jeunes sur Internet ? À voir aussi sur Canalzoom
De Cock R., Vangeel J., Klein A., Minotte P., Rosas O., Meerkerk G.-J. (2014). Compulsive Use of Social Networking Sites in Belgium : Prevalence, Profile, and the Role of Attitude Toward Work and School. In : Cyberpsychology, Behavior and Social Networking, 17 (3)
Klein, A., De Cock, R., Rosas, O., Vangeel, J., Minotte, P., & Meerkerk, G. J. (2014). Compulsive Computer Use and Knowledge Needs in Belgium. A Multimethod Approach. Belspo.
Minotte P., Klein A., Rosas O. et al. (2013). Compulsive Computer use and Knowledge needs in Belgium : A multimethod approach. CRéSaM-CRIDS (Université de Namur)-Centrum voor Mediacultuur en Communicatietechnologie (Université de Leuven), 214 p.
Minotte P. (2012). Qui a peur du grand méchant WEB ? Bruxelles, Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique, 57 p. (Temps d’arrêt/Lectures)
Minotte P., Tisseron S. (préfacier). (2010). Cyberdépendance et autres croquemitaines. Bruxelles, Ministère de la Communauté Française de Belgique, 59 p. (Temps d’arrêt/Lectures)
Minotte P. (2010). Les Usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo : synthèse, regard critique et recommandations. In : Le Cahiers de l’Institut Wallon pour la Santé Mentale, n° 6, décembre, 144p.
Minotte P. (2010). Formation sur les usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo. In : Confluences, n° 25, décembre, pp. 8-9
Minotte P. (2009). Les Usages problématiques d’Internet et des jeux vidéo. . In : Confluences, n° 23, décembre, pp. 4-5
Minotte P. (2009). Le Complexe de Laïos ou lorsque la peur est mauvaise conseillère. In : Confluences, n° 22, juin, pp.4-5
Minotte P. (2008). Grandir avec des écrans dans la tête. In : Confluences, n° 21, décembre, p.11

Contact

Maxime Résibois – 081/20.72.43m.resibois@cresam.be

Photos

Groupe de professionnel·le·s réuni·e·s au CRéSaM - Photo 1 Groupe de professionnel·le·s réuni·e·s au CRéSaM - Photo 2 Groupe de professionnel·le·s réuni·e·s au CRéSaM - Photo 3