Services spécialisés en assuétudes

Réseaux et services d’aide et de soins spécialisés en assuétudes
On entend par « assuétudes », la dépendance et l’accoutumance engendrées par l’usage abusif de produits psychotropes licites ou illicites, d’alcool ou de tabac, de jeux.
Au sein d’une zone de soins, les réseaux exercent les activités suivantes par l’entremise des services qui en font partie : l’accueil et l’information des bénéficiaires ; l’accompagnement psychosocial ; la prise en charge psychothérapeutique et médicale ; les soins dont au moins les soins de substitution, les cures de sevrage, la prise en charge résidentielle ou hospitalière ; la réduction des risques.
Les réseaux sont chargés de coordonner les interventions des services dans un but d’optimisation.
Il y avait en 2018, 12 réseaux financés par la Wallonie.

Services d’aide et de soins spécialisés en assuétudes
Les services d’aide et de soins spécialisés en assuétudes ont pour mission l’accueil et l’information, ainsi qu’au moins une des missions suivantes :
• L’accompagnement psychosocial ;
• La prise en charge ambulatoire psychothérapeutique et médicale ;
• Les soins dont au moins les soins de substitution, les cures de sevrage, la prise en charge résidentielle ou hospitalière ;
• La réduction des risques.
Ces missions s’exercent dans le cadre d’une concertation pluridisciplinaire qui vise à évaluer les besoins du bénéficiaire, leur évolution, les ressources disponibles au sein du service, dans le réseau ou en dehors de celui-ci pour apporter la réponse la plus adéquate.
Les équipes sont pluridisciplinaires.
Il y avait en 2018, 27 services financés par la Wallonie.

Lien :
http://sante.wallonie.be/?q=sante/soins-ambulatoires/missions/assuetudes