La maladie du sexuel: de la bêtise au délire ?