« Ce trouble qui me colle à la peau »