Un cerveau pensant, entre plasticité et stabilité