Centre de Référence en Santé Mentale

Médias et santé mentale

Le CRéSaM mène une action de sensibilisation auprès des médias soutenue par la Fondation Roi Baudoin. Elle cherche à encourager le développement d’une communication non stigmatisante autour des troubles psychiques.

Contexte

La Fondation Roi Baudouin (FRB) a travaillé sur les représentations et la stigmatisation en santé mentale. L’étude « (Se) représenter autrement les personnes avec des troubles psychiques. Analyser – nuancer – déstigmatiser » réalisée à sa demande par l’Instituut voor Mediastudies de la KULeuven a mis en évidence des « frames » et « counterframes » qui correspondent aux représentations de la santé et de la maladie mentale dans notre société. Elle a également montré comment ces représentations participent à la persistance de la stigmatisation des personnes qui souffrent de troubles psychiques.
Cette étude a fait l’objet d’un rapport et d’une publication « Tous fous ?! Parler autrement de santé mentale »

Objectif
Sur cette base, la Fondation Roi Baudouin souhaite mener une campagne de sensibilisation auprès des médias. En effet, les mots et les images utilisés influencent les représentations sociales qui entourent la santé et la maladie mentale. Ils affectent la vie des personnes avec une vulnérabilité mentale et celle de leur famille. Leur rétablissement, leur déclin, leur bien-être, leur auto-stigmatisation aussi.
L'objectif du projet est de soutenir le développement d’une communication nuancée et non stigmatisante autour des troubles psychiques.

Mise en oeuvre
Le projet consiste à rencontrer des journalistes au sein de leur rédaction avec des usagers et des professionnels de la santé mentale dans le but d’attirer leur attention sur l’impact des mots et des images en santé mentale. Il s’agit aussi de connaitre l’intérêt des médias et leurs contraintes dans le traitement de ces questions, d’investiguer leurs éventuelles attentes vis-à-vis du monde de la santé mentale (ressources, disponibilités et outils éventuels).
Le travail s’appuie sur une expérience similaire menée en Flandre en 2018.

Public cible
Les journalistes, groupes de presse, fédérations, etc.

L’objectif est de rencontrer tout type de journaliste, pas uniquement les journalistes spécialisés en santé qui, eux, sont souvent déjà sensibilisés.
L’objectif est également de sensibiliser les rédacteurs en chef de façon à faire percoler l’information au sein des rédactions.

Ressources
♦ La FRB et le travail réalisé dans le cadre de l’action « Tous fous »
♦ D'autres brochures existantes comme la brochure « Santé mentale et médias » réalisée par le Centre Franco Basaglia et par d’autres associations actives dans le domaine de la santé mentale.
♦ Les associations et fédérations de journalistes
♦ Les associations d’usagers et de proches
♦ Les brochures existantes (Centre Franco Basaglia, etc.)
♦ Un groupe de travail réunissant usagers, proches et professionnels de la santé mentale
♦ Les collègues et les membres du CRéSaM
♦ Les initiatives déjà prises dans le domaine (Flandre, France)
♦ Les services universitaires

Vous êtes usager, proche ou professionnel de la santé mentale et vous souhaitez collaborer avec nous sur ce projet ? Votre avis et votre expérience nous intéressent !
Bienvenue au Groupe de travail préparatoire ce jeudi 28 février à 10h au CRéSaM.

Contact
Audrey Crucifix – a.crucifix@cresam.be